Ciments / MOMO

 

P1030972

MOMO brillait dans la nuit. WOWO se reflétait dans les flaques du quai, entre les péniches à demeure et la chapelle des mariniers. Une dizaine de voitures était garée sur le parking de gravier, à l’arrière du bâtiment, dans la pénombre rouge du MOMO de néon. Marc avait garé la sienne à l’écart. Il connaissait les vendredis soirs de MOMO, ses sorties entre filles, ses sorties entre garçons, l’alcool pas cher qui les emmêlait, les coups sur la banquette arrière, les bastons. Il rabattit ses rétroviseurs. En entrant dans la salle il distingua deux groupes attablés : celui des volleyeuses en survêtement bleu, encore cohérent, encore digne, et celui des garçons descendus de la Cité Jaune, en plein échauffement de drague, pintes à la main. La nuit ne faisait que commencer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s